Le stress, cet ami incontrôlable (ou presque)

LE STRESS – Nous avons tendance à croire que le stress est quelque chose de négatif, pourtant il est là pour nous protéger.

Les comédiens sont quasi unanimes sur la question : le trac avant de monter sur scène est-il une bonne chose ? La réponse est positive. Cette forme de stress les galvanise, les porte presque dans un état second, comme en transe, pour leur permettre de donner le meilleur d’eux-mêmes. Un minimum de stress est donc favorable à quiconque souhaite réussir.

Ce stress, nous le vivons quasiment à chaque fois qu’une nouvelle situation inconnue s’offre à nous (un entretien d’embauche, un mariage ou la rencontre d’une personnalité médiatique). Suis-je bien habillé ? Est-ce que la personne va me trouver intéressante et sympathique ? Vais-je réussir face à ce nouvel enjeu important pour moi ?

Le stress est un mécanisme naturel d’adaptation

Voilà autant de questions que l’on se pose naturellement ! Pourtant elles ne nous effleurent même pas l’esprit dans notre vie de tous les jours. C’est ici qu’il faut voir tout l’intérêt du stress, le naturel. Les personnes qui vous dirons qu’elles ne stressent pas n’ont pas forcément tort, elles n’ont juste pas conscience des signes précurseurs de ce dernier. Effectivement, le stress est un mécanisme naturel d’adaptation face à un environnement nouveau ou changeant. Prendre conscience du fonctionnement de ce mécanisme permet ainsi d’identifier les choses importantes pour vous, celles qui vont entrainer de grandes implications émotionnelles.

En bon ami, ce stress peut parfois vous desservir. Il peut nous tétaniser littéralement sur place, ou bien nous rendre agressif voir nous pousser à fuir. C’est encore une fois quelque chose de naturel, mais d’incontrôlable. Ces réactions exagérées sont nichées au plus profond de notre cerveau reptilien, le plus ancien de nos 3 cerveaux qui est le siège des réflexes de survie (Théorie du Cerveau Tri-unique de McLean). Cette réaction de stress qui généralement ne ressemble pas du tout à la personne que vous êtes d’habitude correspond à un changement d’environnement trop important ou trop soudain. Vous pourrez faire ce que vous voulez, vous ne parviendrez sûrement jamais à maîtriser ces réactions saugrenues. Il s’agit d’un stress qu’on appelle désadapté.

Le secret est de savoir reconnaitre les premiers signes de stress

Mais rassurez-vous ! La plupart du temps cet énigmatique ami vous envoie des messages pour vous prévenir que quelque chose d’important se trame. Et il est tout à fait possible de rester dans un état de stress adapté.

Tout le monde a déjà ressenti cette sensation de boule au ventre, comme une oppression. Ou bien cette sensation de transpiration en bas du dos, c’est tout à fait naturel là aussi. C’est un nouveau mécanisme d’adaptation. Ici se trouve le secret pour faire plus ample connaissance avec cet ami intérieur ; savoir reconnaitre les premiers signes du processus de stress. Cela vous permettra de réagir rapidement ; avant qu’il ne vienne vous déstabiliser au point de ne plus pouvoir faire face à cette nouvelle situation.

Une fois que vous aurez identifié vos propres réactions de début de stress, vous pourrez mettre en place des stratégies d’adaptation afin que votre ami vous accompagne sur la route du succès !

Ces stratégies peuvent s’orienter vers une approche physiologique du stress en adaptant par exemple votre respiration afin de maîtriser votre fréquence cardiaque (des exercices de cohérence cardiaque par exemple). Il existe également une approche psycho-cognitive, la dé-dramatisation de l’évènement (avant ou juste après ce dernier). La dernière approche est comportementale, elle nécessite un peu plus de temps en amont, il s’agit de la préparation mentale (par le biais des Techniques d’Optimisation du Potentiel). Cette dernière vous permettra d’exploiter les deux premières approches de façon plus efficace afin d’être tout simplement au TOP !

 

Julien Demeyere

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.