Comment se motiver ? Les mécanismes

Comment se motiver ? Les mécanismes

Je pense qu’on s’est déjà tous posé cette question. Comment trouver la motivation pour faire tel ou tel chose, accomplir ceci ou cela… Parfois, la motivation est là et rien ne peut nous arrêter. Parfois, on procrastine !

 

Ma motivation est fluctuante !

Comme chaque année, vous avez décidé de vous remettre au sport, vous avez acheté votre nouvelle tenue, vous vous êtes même inscrit à ce cours qui vous faisait envie. Mais voilà, au premier obstacle (la météo, l’hiver, les fêtes de fin d’année…), vous laissez tomber alors qu’il y a quelques jours à peine vous vous imaginiez champion du monde…

Comment faire pour tenir son objectif ?

Dans cet article, je vais vous expliquer comment rester motiver 😉

 

Que signifie motivation ?

Étymologiquement motivation vient du mot “motif”, lui-même emprunté au latin “motivus” qui veut dire “mobile” et “movere” dont l’équivalent en français est mouvoir. Il signifiait en ancien français “ce qui met en mouvement“.

Il est aussi amusant de constater que le mot émotion est aussi dérivé du latin “movere“. Comme chacun sait, un grand projet vient toujours d’une grande émotion. Émotion et motivation sont intrinsèquement liés.

Claude Lévy-Leboyer, professeur de psychologie du travail nous écrit qu’ “être motivé,  c’est essentiellement avoir un objectif, décider de faire un effort pour l’atteindre et persévérer dans cet effort jusqu‘à ce que le but soit atteint” .

 

Les différents niveaux de motivation

Deci et Ryan ont décrit la théorie de l’autodétermination qui permet de distinguer les différents niveaux de motivations. Cliquez sur le lien ci-dessus pour plus de détails.

 

Neurologie, motivation et émotions

Dans notre cerveau, nous avons une zone qui s’appelle l’amygdale. C’est là que s’élabore le processus de la motivation avec la palette que vous avez pu découvrir ci-dessus dans la théorie de l’autodétermination. Ainsi l’apprentissage émotionnel et donc la force de motivation d’une personne à effectuer une activité plutôt qu’une autre sera due au plaisir enregistré dans votre banque de données émotionnelles.

 

Comment se définir un but ?

La première chose à faire pour être motivé c’est d’apprendre à se définir un objectif.

Il existe pour cela de nombreuses méthodes.

L’une de mes méthodes favorites est le tableau de représentation mental que je vous ai déjà présenté dans cet article.

Vous pouvez aussi utiliser la méthode SMART qui est un excellent outil.

SMART pour :

  • Spécifique et simple : L’énoncé de votre objectif doit être simple, compréhensible et précis.

Exemple: Je veux courir un marathon.

  • Mesurable : Vous devez être capable de vous dire : « le but est atteint ».

Exemple: Je veux pouvoir courir 4 heures sans m’arrêter.

  • Ambitieux et Accepté : Un objectif ambitieux mobilise les ressources et motive. Accepté, il signifie conclure un contrat avec soi.

Exemple: Je suis d’accord pour courir 1 heure trois fois par semaine.

  • Réaliste : L’ambition doit être accessible. Si l’objectif est perçu  comme impossible à atteindre, vous serez découragé dès le début.

Exemple: Je veux terminer un marathon  sans limite de temps.

  • Délimité dans le temps : Quand l’objectif doit-il être atteint ?

Exemple: Je veux être prêt pour cette épreuve en mars 2018.

 

Utilisez ces méthodes pour chacun de vos objectifs 2018. La santé, la vie professionnelle, personnelle, l’argent…

 

Faites un premier pas vers votre succès !

Lao-Tseu à dit :

“Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas.”

 

Connaissez-vous la méthode Kaisen (la méthode des petits pas) ? Elle permet de contourner ce phénomène d’anxiété et de peur dû à l’impression subjective d’un objectif inaccessible en effectuant tout simplement une toute petite action dirigée vers votre but chaque jour.

L’effet cumulé de ces petites actions vous mènera vers ce que vous désirez !

En effet, cette méthode est redoutablement efficace car le fait d’effectuer ces pas réguliers vous permet de garder la motivation nécessaire à l’accomplissement de votre tâche en vue.

Imaginez-vous éprouver une petite satisfaction à chaque jour passé. Imaginez qu’à chacun des jalons que vous aurez posés, vous pourrez regardez en arrière et voir ce chemin parcouru. Imaginez la motivation et cette sensation agréable de travail accompli.

C’est cela la méthode Kaisen.

 

Qu’aller vous faire maintenant, quel est votre premier pas ?

 

Persévérer ! Vous y êtes déjà !

Saviez-vous que Thomas Edison s’est repris à 10.000 fois avant l’aboutissement de son invention « lumineuse »!

Soyez convaincu que vous pouvez atteindre votre but ! 😉

Pour cela, vous pouvez faire comme Bruce Lee par exemple.

 

“Mon objectif principal et définitif :

Moi, Bruce Lee, je serai la star asiatique la mieux payée aux Etats-Unis. En retour, j’offrirai les spectacles les plus excitants et je livrerai les meilleures performances possibles en tant qu’acteur. Dès 1970, je serai mondialement célèbre, dès lors et jusqu’à fin 1980 je posséderai 10, 000, 000 $. Je vivrai comme je l’entends et je parviendrai à l’harmonie intérieure et au bonheur.

Bruce Lee.”

 

Vous pouvez aussi utiliser le tableau de représentation mentale, en plus de définir votre objectif, il permet de rester motivé car c’est un outil d’immersion mentale.

Amusez-vous à mettre des post-it sur votre frigo ou sur la glace de votre salle de bain.

Vous l’aurez compris, pour persévérer, il faut penser régulièrement à ce que vous voulez accomplir comme si vous y étiez déjà.

Maintenant, vous avez compris comment atteindre vos entreprises… Alors passer à l’action et si cet article vous a plu partager le 😉

 

Renan

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.